article de Sud Ouest du 15 09 2018

Publié le Publié dans Revue de presse

L’association Mod’Emplois organise un troisième rendez-vous mercredi au Palais
des congrès autour des emplois à domicile.

C’est désormais devenu un rituel à cette période de l’année. L’association
Mod’Emplois présidée par François Manuel organise des rencontres au Palais des
congrès entre des demandeurs d’emplois à domicile et des employeurs potentiels.
« L’an dernier, on a mis en relation une cinquantaine de participants », souligne le
président de l’association.
Ces rencontres concernent de petits travaux de bricolage, de ménage, de
jardinage… Sylvie, elle, a sauté le pas. « En arrivant dans la région, j’ai travaillé six
mois dans une société d’aide à domicile puis j’ai préféré devenir indépendante »,
explique t-elle.
François Manuel rappelle que la personne qui est rémunérée grâce au CESU
(chèque emploi service universel) a un statut de salarié. « Tout est défini de façon
contractuelle. » Pour Sylvie, ce mode de fonctionnement a l’avantage de la laisser
libre de ses choix. « Je peux choisir mes employeurs, poser mes vacances. Et puis
une heure payée en CESU me rapporte deux fois plus. »
Pour l’employeur, l’avantage du CESU est l’exonération d’impôt qui s’élève à 50 %
des dépenses réalisées dans l’année. Depuis le 1er janvier 2017, les dépenses
engagées pour l’emploi d’un salarié à domicile ouvrent droit à un crédit d’impôt
généralisé à l’ensemble des particuliers employeurs qui ne payent pas d’impôt.

Un pôle numérique présent
Dans les missions que ses employeurs lui ont fixées, Sylvie avoue faire
essentiellement du ménage. Mais pas que. « Je vais chez une petite mamie qui a un
chien mais qui n’a pas de jardin. La première chose que je fais lorsque j’arrive chez
elle, c’est d’aller promener son animal », confie t-elle.
L’intéressée a cinq employeurs fixes à l’année et deux en plus lors de la saison
estivale. Mercredi, ce sera l’occasion d’approcher de nouveaux employeurs. « Nous
aurons notamment un stand de Pôle Emploi et un autre du CCAS (Centre communal
d’action sociale) qui répondra aux questions sur le CESU », prévient le président de
Mod’Emplois.
Un pôle numérique est aussi prévu dans le dispositif. « On s’est aperçu que 30 %
des habitants du Pays Royannais n’avaient pas d’adresse mail et ne savaient pas se
servir d’Internet. Or, toutes les procédures administratives seront bientôt à 100 %
numériques. Le club informatique de Vaux-sur-Mer et Cyber Atlantis seront là pour
aiguiller les gens et faire une petite sensibilisation », insiste François Manuel.
La rencontre entre particuliers autour des emplois à domicile a lieu mercredi
prochain au Palais des congrès de Royan de 10 heures à 17 heures

STEPHANE DURAND
s.durand@sudouest.fr