Edito

Les emplois à domicile, une source de création d’emplois qui répondent à un vrai besoin de société.

 

Les emplois à domicile sont une vraie source de création d’emplois et répondent à des besoins croissants notamment vis à vis de notre population qui vieillit.

Être sénior, puis “vieux”, puis dépendant, cela nous dérange, nous renvoie à notre destinée: la vieillesse et ensuite la mort. Mais faire l’autruche, ou le singe qui ne voit rien, n’entend et ne dit rien, nous amènera dans le mur!

Il est temps que l’état en prenne conscience ainsi que les collectivités locales. Les emplois à domicile, la silver économie sont indispensables pour que la vieillesse ne devienne pas “une maladie à plein temps” et 200 000 emplois sont à créer.

La fiscalité, mais aussi la formation, ont besoin d’évoluer pour permettre l’essor, la RECONNAISSANCE et la VALORISATION de ces emplois qui sont trop mal considérés et perçus par la population (comme les métiers manuels).

C’est vrai partout en France et particulièrement dans les territoires où se trouvent beaucoup de séniors comme le Pays Royannais.

Agissons, travaillons avec les politiques locaux pour que des actions concrètes soient mises en oeuvre, cela concerne aussi les entreprises qui peuvent adapter le logement d’une personne âgée pour qu’elle puisse rester chez elle le plus longtemps possible: tout le monde a y gagner, les séniors parce qu’ils souhaitent rester chez eux, les pouvoirs publics car le coût est bien moins élevé que dans un EPHAD, l’emploi car il y a là un gisement réel s’adressant, de plus, à une population peu qualifiée qui ne demande qu’à travailler.

Encore faut-il s’attaquer à toutes les facettes de ce problème et ne pas se contenter de faire des “plaidoyers” qui resteront dans les tiroirs : les questions de fiscalité sont bien sûr importantes mais également la formation des personnes et là, il faut remettre en question le carcan dans lequel le système de formation est enfermée et qui entrave toute velléité d’évolution et d’agilité. Par ailleurs, beaucoup de ces métiers sont « physiques » et on ne peut pas toujours les envisager sur une carrière longue : la reconversion future doit être présente dans la réflexion globale qu’il faut avoir sur les emplois à domicile.

MOD’EMPLOIS à Royan, à sa modeste mais efficace mesure, s’est attaqué à ces questions en organisant en 2016 les 1° Rencontres autour des emplois à domicile, remettant ainsi le “pied à l’étrier” à 50 chômeurs et organise le 17 octobre prochain les 2° rencontres au Palais des congrès de Royan avec comme objectif la création de 100 emplois de service à domicile.

MOD’EMPLOIS remercie ses partenaires pour leur efficace collaboration: les Villes de Royan et Saint Georges de Didonne, leurs élu(e)s, les CCAS , Pôle emploi Royan et l’Espace Emploi Formation.